A la rencontre de la vache qui rit

Récemment j’ai eu la chance de visiter l’usine de la située à Lons‑le‑Saunier (Jura, Franche-Comté). Autant vous dire que lorsque j’ai annoncé aux que je partais visiter l’usine de La vache qui rit® j’ai  bien gagné facilement 3 points sur l’échelle de la super maman qui fréquente la vache la plus célèbre au monde !

Oui, la vache qui rit c’est un peu comme la girafe Sophie elle fait partie du paysage joyeux de nos jeunes années et on n’est est pas peu fiers de raconter à nos enfants (qui s’en fichent pas mal ) qu à leur âge on n’avait peut-être pas les Pik & Croq® mais nous aussi on tartinait de La vache qui rit®!

Bref, on n’est pas là pour évoquer des souvenirs d’enfance … l’usine de La vache qui rit® c’est comment ?

Je pourrais commencer à planter le décor et tenter de vous impressionner avec quelque chiffres.

La vache qui rit en chiffres

  • La vache qui rit® c’est d’abord le groupe Bel et le groupe Bel c’est aussi les Mini Babybels, le , le , le Leerdamer…
  • 12 milliards de portions de vache qui rit
  • 120 pays consommateurs
  • 27 sites de production
  • 400 millions de consommateurs
  • 10 millions de portions vendues par jour
  • 121 portions produits à la seconde
  • Et l’usine de Lons-le-Saunier a été crée. Elle distribue aujourd’hui  une quarantaine de pays avec quelques 250 personnes sur le site

Stop !!!  n’allez pas tout de suite cherchez une aspirine et rassurez vous j’ai davantage envie de vous parler des gens adorables rencontrés sur place, de l’ambiance familiale et de la gentillesse avec laquelle on nous a expliqué par exemple la traçabilité des produits.

Vous avez par exemple ces petit n ° sous les boites  ? Ce sont eux qui permettent d’identifier  précisément la machine incriminée dans d’improbables éventuels déraillages.

Tout tout tout (ou presque), on nous a tout expliqué sur le process industriel et nous avons même eu eu le privilège de de la vache qui rit encore tiède !

 La vache qui rit en images

Vache qui rit fondue

Dégustation Vache qui rit encore tiède …

Et oui, la vache qui rit avant d’être une jolie petite portion individuelle, c’est un fromage fondu coulé à chaud. La texturisation telle qu’on la connait s’obtient avec le temps de stockage et une température dirigée. En clair, c’est d’ abord coulant et chaud et c’est en refroidissant que cela prend la texture finale telle qu’on la retrouve en attrapant la petite portion à la sortie du frigo.

ligne de production vache qui rit

Côté ingrédients ça donne quoi ?

Si les arômes varient en fonction des pays et cultures (en Afrique ce sera plutôt au , au Japon à la …et par ici souvent light 😉 la composition reste toujours la même : de l’emmental, du comté, du beurre, du lait (en poudre pour des raisons de stockage).

Côté texture ce sont les sels de fonte qui donnent ce liant à la manière du fin dans la fondue savoyarde et donc si vous avez envie de retrouver la texture coulante de la vache qui rit telle qu’ elle est la sortie des lignes de production pour faire une fondue c’est simple,  il suffit de faire chauffer doucement en mélangeant avec une pointe de vin blanc.

les ingrédients de la vache qui rit

du beurre, du lait et du fromage

Les apéricubes

Et vous aviez remarqué vous que la texture des apéricubes est légèrement plus ferme que celle des vache qui rit ? Parlons en des apéricubes….

Chez Bel on est très fier de cette machine fabriquée par les ingénieurs maison. Je ne me souviens  plus le nombre de brevets déposés pour la fabrication de cette machine, mais ce dont que je suis sûre c’est beaucoup et en tout cas suffisamment pour ne pas rentrer dans ma cervelle de moineau.

Ah oui, pour finir … les petites questions sur les apéricubes, vous savez celles qui permettent de dérider n’importe quel quand un master en météorologie n’est plus suffisant pour tenir la conversation ?

Vous le saviez vous que ces petites questions ce sont des questions du Trivial Pursuit ?

 Pour en savoir plus et découvrir en vrai tout l’univers de la Vache qui rit, sachez qu’il existe la Maison de la vache qui rit. Là aussi ils sont super sympas et c’est une visite intéressante et amusante pour petits et grands qui permet de plonger dans l’univers ludique de la marque.

La maison de la vache qui rit

25 rue Richebourg
39000 Lons-le-Saunier
Tel : +33 (0)3.84.43.54.10

Sandrine, Tiphaine, Johanna Aurélie et moi n’avons pas pu résister en passant par la boutique  qui existe aussi en ligne 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

, , , , , , ,

5 Responses to A la rencontre de la vache qui rit

  1. Valérie (Franche-Comté) 18 mars 2013 at 20 h 17 min #

    J’en suis fan
    Bonne soirée
    Valérie.

  2. Isa 18 mars 2013 at 20 h 51 min #

    Que 120 pays , c’est beaucoup et en même temps , je pensais que la Vache qui rit s’était beaucoup plus exporté que cela …. Au cours de nos pérégrinations , nous avons souvent croisé son petit sourire !
    Isa Articles récents..From London …. with LouboutinMy Profile

  3. Gourmandiseries 18 mars 2013 at 22 h 48 min #

    Je fais super bien le mannequin pour la vache qui rit 😛
    Très bel article, très bien écrit.. Bravo !

  4. Mlle cuisine 19 mars 2013 at 13 h 06 min #

    De la vache qui rit à la fraise?! beurk !
    en tout cas merci pour cette petite visite, c’est vraiment intéressant et je pense que c’est encore mieux en vrai ^^
    juste une petite question : qu’est ce les gros blocs sur la dernière photo? on dirait des meules de comté mais je ne suis pas sûr =)

    Bon allez je vais faire un petit tour sur leur site moi aussi =)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Visite VQR | Pearltrees - 19 mars 2013

    […] A la rencontre de la vache qui rit […]

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

CommentLuv badge