zéro stress

Bilan régime première semaine ou la loi de Murphy

écrit par Agnès

Si je fais le bilan de cette première semaine de en solitaire, ça me fait penser aux désastreuses aventures des enfants Baudelaire : non seulement elle commençait mal mais elle se finit mal et « tout y est allé mal d’un bout à l’autre « .

 

J’étais en super condition : mon congélateur s’était transformé en banc de poisson, le bac à légumes pullulait de tubercules bio et comme il est préconisé dans tous les magazines féminin je m’étais assuré le soutien de mon entourage annonçant au clairon à toute ma tribu : « je commence lundi, je n’achète plus ni pain, ni glaces…jusqu’à nouvel ordre »

C’était sans compter d’abord sur la panne de la voiture n° 1 le WE juste avant de commencer mon régime.

Pas la petite panne mais la bonne vraie panne, celle qui fiche la trouille sur l’autoroute.

Celle où ce n’est pas la peine de faire réparer la voiture pour cause de boite de vitesse cassée et colonne de direction touchée. Rapatriement – merci inter mutuelle assistance -, gastro du mini ( 2 ans ) dans le taxi , hurlements du maxi qui a laissé sa recharge nitendo sur l’aire d’autoroute… jusqu’à là on on aurait pu s’en tenir à un simple WE pourri et fêter le retour sains et saufs à la maison avec une galette de riz .

Sauf que j’ai enchainé sur un début de semaine en fanfare grâce au merveilleux sens pratique de Mr b. qui partait lendemain en déplacement professionnel pour 5 jours dans un endroit de rêve :

– « Bikini, ce soir pour récupérer les enfants tu prendras ma voiture, tu vas voir il y’a un « petit »problème de volant, mais rien de grave, tu peux conduire SANS PROBLEME »

Rien de grave, en effet puisque je n’ai même pas pu sortir sa voiture de la place de parking le volant m’étant juste resté dans les mains : si si, c’est possible, j’exagère à peine. ( c’est là qu’on voit que je débute dans la blogosphère, je n’ai même pas pensé faire une photo)

Evidemment pour aller récupérer le maxi à son stage d’anglais à un bout de la ville et le mini à l’opposé à la crèche ça n’a pas été simple .Pour trouver un taxi -DISPO- en dernière minute même dans Pékin Express c’est moins compliqué. Finalement grâce à un 8 ème appel, les enfants ont échappé de peu à la nuit au poste sans avoir pu se brosser les dents.

– de quelle couleur la voiture madame?

– peu importe je vous dit que j’ai besoin d’une voiture c’est pour aller chercher mes enfants pas pour faire des photos

– une Clio verte ça vous va ?

-DE DIOU MONSIEUR, LA COULEUR JE M’EN TAPE, ENVOYEZ MOI UNE VOITURE

– Houlà ma p’tite dame faut vous détendre ….

Cerise sur le cabillaud  Mr b. avait eu aussi la lumineuse idée de me mandater pour « choisir « une voiture neuve alors que c’est tout juste si je fais la différence entre celle de Batman et celle de Oui-Oui.

4 jours de petite galère ordinaire donc sans voiture avec deux enfants à trimballer plus les visites chez X concessionnaires que j’espère j’ai au moins fait rire : Quelle motorisation…, c’est à dire ?

Diesel ou essence… ? j’sais pas, c’est quoi le mieux ?

Un radar arrière… ? ça ne va pas me gêner pour faire les créneaux ?

Comme par hasard c’est dans ces moments là que la directrice de crèche, flairant les emmerdes appelle tous les jours tantôt pour une t ° qui monte, tantôt pour une nouvelle morsure par un multi récidiviste…

Pour un premier à 38, 5 on fait facilement flipper les parents… pour un deuxième avant de les faire diligenter une ambulance faut brandir autre chose qu’un fébricule ou un serial mordeur à qui suffirait peut être de donner du poulet pour qu’il lâche les avant bras de mon fils !

Je passe l’épisode de ma belle mère qui ayant fait une fausse manip avec son téléphone portable a enregistré toute sa conversation sur ma messagerie alors qu’elle était en train de m’habiller pour l’hiver avec sa copine de yoga,. Mamie Lucette, si un jour vous passez par là : ce n’est pas bien de dire des vilaines choses sur sa belle fille préférée. Je ne suis pas une feignasse : je m’économise, nuance !

Donc oui, je confesse même si j’ai réussi à assurer à peu près le midi avec mes variations autour d’un filet de poisson, le soir avec les enfants c’était pique nique campagnard avec camembert et rillettes de l’épicerie du coin et le seul truc végétal que nous avons avalé c’était un melon sur le point de se perdre.

Bien sûr à son retour vendredi soir Mr b m’aurait rêvée pomponnée, parfumée, souriante, de bonne humeur et l’accueillant un verre de Whisky dans une main et la pince à glaçons dans l’autre. Sauf que d’abord on n’a pas de pince à glaçons et pas de bol il m’a juste trouvée de très très mauvais poil. Moi je l’aurais rêvé n’oubliant pas mon anniversaire …pensant au moins à me rapporter un dessert air France avec un cure dent en guise de bougie. Rien, le nain !

Rien ne s’est arrangé non plus le lendemain en face du vendeur de voiture. Le truc bête, un différent sur une option inutile. Jimagine que les couples civilisés dans ces cas là sortent leurs agendas :

– le 17 Juillet de 9 à 10h ça te va pour une scène de ménage ?

nous non on fait du direct live :

ça vous dérange pas si on s’engueule devant vous ?

Bref, en deux heures, scène de ménage comprise, on l’avait achetée cette satanée voiture et j’ai sauté direct avec les enfants dans un tramway puis dans un train pour qu’on se fasse chouchouter chez mes parents fuyant l’abominable Mr b. et nos prises de bec.

Là où je n’ai pas assuré c’est que je n’ai rouvert mon portable que le dimanche soir lorsque j’ai décidé de rentrer …découvrant blême que je lui avais fait rater son effet pour mon anniversaire et par la même occasion notre avion pour 5 jours surprises à Londres en amoureux.

Les retrouvailles avec Mamie Lucette venue en renfort garder les enfants ont été comment dire … mutuellement gênées.

Bref, tout ça pour dire que cette semaine je n’ai évidemment pas perdu un gramme. Nous partons finalement demain et en attendant ce soir je suis attendue au tournant sur le gâteau d’anniversaire pour les deux ans du mini. Mais bon quand je vois ce genre de petite merveille, je me dis que de tout façon c’est même pas la peine de lutter.

A la semaine prochaine pour de nouvelles recettes légères : va falloir une sérieuse reprise en main !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

commentaires

commentez

1 × 3 =

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :